Au programme: En route pour Kyoto - 京都市 aujourd'hui. Visite du Kyomizudera - 清水寺 et des quartiers attenants, puis un petit passage à Osaka - 大阪市 pour une dégustation de Whisky avec Mr Cédric !

Ce matin, nous quittons notre ryokan de Kanazawa pour prendre le Shikansen - 新幹線 direction Kyoto - 京都市. Le temps me manque pour faire les articles et mes enfants (Charles et Steeven) m'occuppent beaucoup et demandent énormément d'énergie.

A l'époque, je me disais que je ferai tout cela en rentrant... Nous sommes en 2015 ! et j'ai carrément un blog de retard ! Mais terminons déjà celui-ci avant de commencer celui de 2015... Mes articles sont assez longs je le sais bien, j'essaie de retranscrire au mieux le voyage...

Un copieux petit déjeuner style "Japonais" afin de prendre quelques forces et en route pour la JR Station...

1

Je n'ai pas pris le temps de faire beaucoup de photos de la gare mais celle de Kanazawa (notamment l'entrée) est assez intéressante. Une espèce d'énorme Torii :

2

Un petit café avant de monter dans le train et c'est parti...

3

Et on se débarasse des déchets en tout genre dans les fameuses poubelles de quai de gare. Elles sont d'autant plus précieuses qu'on en trouve quasiment aucune en ville. Du coup, on se retrouve à promener nos poubelles dans de petits sacs plastiques toute la journée... la grande classe !

4

Donc un train tout propre, tout beau, avec un personnel aimable et des prix de boissons corrects... bref, y a toujours pas photo avec les services de la SNCF !

5

Je devrais lors d'un prochain voyage faire un article sur le Baseball au Japon. Lorsque l'on passe d'une ville à l'autre on apperçoit très souvent les stades à l'extérieur.

6

... 2H30 plus tard nous sommes à Kyoto. La gare fait toujours son petit effet pour celles et ceux qui ne la connaissent pas. Elle est immense et très lumineuse. Et les escalators n'en finissent pas !

Si vous avez un peu de temps (ou qu'il pleut) n'hésitez pas à vous y perdre un peu. Il y a de tout, des magasins, des restaux, des cafés etc... Je vérifie que mes deux compères me suivent toujours (et surtout qu'ils soient bien descendus du train !!!).

7

Sortie centrale, la tour de Kyoto inratable ! Soleil au RDV, les visites s'annoncent bien:

8

On se débarrasse de nos bagages au K's House et l'on part pour notre première visite le Kiyomizudera - 清水寺. On commence alors notre longue série de trajet en bus dans la ville et dans les bouchons.

9

Promis, juré, craché... Il n'y aura pas trop de marches à monter ! Je vois déjà Charles et Steeven très dubitatifs à cette annonce...

10

Quelques toutes petites marches, vraiment rien d'insurmontable pour arriver à "l'entrée". L'un des grands temples est en rénovation. Mais l'atrait du lieu n'en souffre pas. De plus, la visite se fera sous un beau ciel bleu !

11

Comme bien souvent, il y a beaucoup de monde. C'est d'ailleurs un spot prisé des Japonais pour les photos. Photos pour Hanami (fête des cerisiers) mais aussi pour les mariages et autres célébrations...

15

Il est donc très facile de prendre des clichés des visiteurs habillés en habits traditionnels.

16

Et pas mal de jeunes filles prennent la pause sous les fleurs de cerisiers:

18

La couleur sera comme bien souvent le Rouge vermillon.

Le Sanctuaire est constitué de sept pavillons et d'une pagode disposés à flanc de montagne. C’est le bâtiment principal qui est le plus "intéressant" avec son architecture sur pilotis (que j'appelle souvent "sans clou ni vis"), et ses centaines de piliers. Le temple date de 798, et fut fondé par le moine Enchin, par contre les bâtiments actuels datent eux de 1633. Son nom lui vient d’une petite chute d’eau qui se trouve dans son enceinte « kiyoi mizu » (ce qui signifie Volvic... beh non ! Ca veut dire "Eau de Source" ou "Eau pure").

Les rénovations faites ici sont très réussies, j'espère pouvoir prendre de belles photos (sans contre-jour). On commence donc par la Grosse Cloche... Tient, ça me fait penser de vérifier si Charles et Steeven me suivent toujours !

19

Et de plus près:

20

Certes j'ai déjà photographié ces temples une bonne vingtaine de fois, mais jamais avec d'aussi belles couleurs et sans retouche. La météo est très "gentille" en ce début de matinée ! Pourvu que ça dure (on a un chat noir Belge avec nous...) !

21

Apperçu des rénovations:

22

On profite d'ailleurs des cerisiers en fleur. Nous tombons une fois de plus en plein pic de floraison !

23

Quelques Kimonos pour coller avec le lieu...

27

Et les toitures complètement rénovées !

28

 On arrive à l'entrée du temple principal. Cette partie délimite l'enclave payante du site. De-là on pourra passer par la terrasse et accéder aux autres "petits" temples.

30

La fameuse terrasse du Kiyomizudera:

31

Vue d'en bas (清水の舞台から飛び降りる):

32

Et la vue:

33

N'oublions pas les traditionnels bâtonnets d'encens. Aujourd'hui un vieux retraité (européen) me choque un peu par sa façon de faire. Muni d'un réflex et d'un zoom, il se colle carrément au nez des gens pour les prendre en photo. Un vrai connard ! Gênés les gens sont obligés de partir...

35

C'est parfois un peu "étouffant" car l'odeur est très prenante. Mais j'apprécie beaucoup le cérémonial autour:

36

 Steeven en admiration (ou en train d'envoyer un SMS):

38

Les Geta - 下駄 en fonte... Une bonne technique pour se muscler les mollets !

40

Le sceptre ou bâton qui va avec. Le but du jeu, réussir à les soulever...

41

Pour le petit modèle ça reste faisable (c'est quand même lourd) pour le second... Je pense que ça ne l'est pas ! Mais vous n'avez pas pris des couleurs au soleil Mr Guyon ?

42

En sortant de ce temple nous arrivons dans la partie que j'apprécie plus particulièrement: "Là ou il y a la pierre qu'on ferme ses yeux pour trouver l'amour, la fontaine diabolique, le temple du renard et les omikuji..." Tout un programme ! Sinon à titre plus culturel, ce temple s'appelle le  Jishu-jinja - 地主神社.

44

Magasin d'Omikuji - おみくじ (les porte-bonheurs en tout genre) avant d'accéder à la pierre de l'amour et aux différents temples:

45

Avant d'entrer la statue d' Okuninushi no mikoto - 大国主 nous accueille:

46

Pour vous la faire courte, il s'agit d'un gars qui a eu pitié d'un lapin qui comptait mal les crocodiles et qui a fini par être tué par ses frères mais qui trouva l'amour en enfer... Pour la version longue, ça sera pour plus tard. Quelques marches aprés nous trouveront les deux pierres d’amour...

47

Petites pancartes habituelles pour les prières. Ce sont des ema - 絵馬 , il s'agit d'une plaque en bois sur laquelle on inscrit des prières ou des vœux. On les retrouve dans les temples shintô un peu partout au Japon. Les fidèles y inscrivent donc leur vœu ou leur prière, puis l'accrochent à un portique afin qu'il soit lu par les kami (les dieux).:

48

Et enfin les fameuses pierres. Elles sont situées à 18 mètres l’une de l’autre. Si un ou une célibataire arrive à franchir la distance les yeux fermés (à travers la foule !), c’est alors un présage de future rencontre amoureuse. Cependant si elle n’y arrive pas seule,  la personne peut aussi se faire aider, mais cela signifie alors qu’un intermédiaire sera nécessaire pour trouver cet amour...

50

Ce qui donne de drôles de scènes:

51

Le  Jishu-jinja - 地主神社 est dédié à Susanoo - 素戔嗚命/須佐之男命 le dieu (Kami) des amours éternels.

53

Un peu plus prés:

54

C'est ici que vous pourrez appercevoir un  Jishu Zakura - 地主桜 parmis les autres cerisiers du site. Ce cerisier a la particularité d'avoir deux fleurs différentes, des blanches et des roses:

53_1

  Martine, Gisèle, Fernande et Raymonde en Kimono...

56

La fontaine diabolique, j'expliquerai un jour pourquoi ! :

57

Dernière photo avant de reprendre la visite:

58

On file en direction de la Pagode que l'on pouvait appercevoir depuis la terrasse. La ballade est assez simple, il suffit de suivre la foule...

60

Au pied du temple principal se trouve la chute d’eau Otowa-no-taki canalisée dans 3 canaux. Cette eau aurait des propriétés thérapeutiques et magiques (forcément). En boire procurerait santé, longévité et succès dans les études... Pour ma part, c'est surtout une épreuve de patience, vu la file d'attente pour y boire. Steeven se décide de le faire... 

62

8 heures plus tard, c'est bientôt le tour de Steeven, le soleil commence à se coucher et nous sommes tous déshydratés...

64

Joie, Bonheur, délivrance ! Steeven aura-t-il la santé, la longévité et le succés annoncé ?

65

Nous redescendons vers l'entrée principale. Le temps de répondre à un petit sondage d'écoliers...

66

 Ohhhh C'est trop mignon ! (en fait non...)

67

Allez le bain de foule reprend ! Nous prenons la direction du Sanctuaire Yasaka - 八坂神社. Cela nous permet de passer par les rues commerçantes:

70

On arrive donc sur Ninenzaka et Sanenzaka (voir Google) et débutons un peu de shopping. Vous y trouverez beaucoup d'objets issus de l'artisanat (Bol, céramiques, baguettes, tissus etc...) :

68

Très tôt le matin, les touristes (dont je fais partie) n'ont pas encore pris d'assaut les lieux. C'est le moment idéal pour prendre de belles photos, d'autant plus que le ciel est souvent assez dégagé les matinées d'avril (ok... quand il ne pleut pas !). Et si vous vous levez comme les poules alors que vos amis dorment encore ça vous fera une jolie ballade.

69

Et oui, c'est complétement inutile mais chaque année je regrette de ne pas en avoir acheté ! C'est donc chose faite ! (ils sont toujours dans leur paquet et ne me servent à rien !)

72

Le Magasin INCONTOURNABLE, le Ghibli Shop du coin (il a d'ailleurs été totalement refait en 2015). Steeven va adorer... Steeven ? Ah, il est déjà dedans :

74

Forcément du Totoro, en veux tu en voila !

75

Le magasin est assez fourni et l'on trouve de tout. De plus les prix restent corrects.

76

Totoro vous accueille même à l'entrée:

76_1

Toujours Totoro (à gauche hein... à droite c'est Steeven !):

78

Puis l'on arrive sur le sanctuaire Yasaka. A noter que ça vaut vraiment le coup d'y aller une fois la nuit tombée car toutes les lanternes sont allumées !

79

Comme souvent à Kyoto, vous ne manquerez pas de croiser pas mal de Japonais en costume traditionnel.

80

Donc on rappelle les dates pour un beau voyage au Japon: Dernière semaine de Mars et premières semaines d'Avril si l'on veut voir de magnifiques cerisiers.

81

Temple principal du Sanctuaire. Les jambes commencent à fatiguer, on trotte depuis ce midi, il va être temps de se poser un peu :

82

Et les fameux stands de bouffe. C'est la fête d'Hanami (les cerisiers en fleur) donc les stands poussent un peu partout. C'est l'occasion de goûter à de nombreuses spécialités nipponnes !

83

Petits moment de nostalgie heureuse:

84

En gros plan (oui personne ne comprend ces photos ou presque):

85

Puis une dernière photo du lieux avant de repartir:

86

Comme à Ueno, il y a des emplacements pour pique-niquer sous les cerisiers. Ici, des tables ont été installées:

87

Fin d'après-midi bien bien remplie pour nous, on tente d'attraper le bus pour revenir à notre hôtel... Une fois de plus, j'oublie que je déteste prendre certains bus à Kyoto. On se retrouve parti pour 40 minutes de transport en commun dans les bouchons de la ville. Amis voyageurs insistez la prochaine fois pour que l'on prenne un taxi ou le métro ! Sinon vous aurez à me supporter à râler d'avoir pris ce putain de bus !

La version courte pour notre soirée. Nous rejoignons Cédric à Osaka pour une dégustation de Whisky dans le bar de Miho:

100

Certains d'entre nous refont le monde :

101

Point trop alcoolisés, nous rentrons sur Kyoto et allons nous coucher pour une nuit bien méritée !

102

 Demain nous visiterons Fushimi Inari Taisha - 伏見稲荷大社, l'un de mes endroits préférés au Japon !