Au programme: Marchés du Matin, Supermarchés, Shirakawa-go - 白川郷 et ce soir on mange dans une boucherie !

Eh ! Eh ?! Eeeeehhh ! Vous savez quoi ? ....Il neige ! (>_<) (nous sommes le 05/04 bordel !):

neige

Je n'avais pas trop prévu le coup ! Je vous ai dit que mon manteau chèrement acquis était une merde qui laissait passer le vent et donc aussi la pluie...? Bref, ça caille... Imaginez avec de la neige ! Du moins, JE caille hein, car Steeven pourrait se balader en slip qu'il le ferait ! Pffff...

Il est temps de se préparer ! On va oublier les Temples pour ce matin (comme hier d'ailleurs !), vu la météo, on va plutôt aller voir les marchés. Mais avant cela, il faut partir en mission 'Petit Dej'". Une douche rapide et c'est parti pour le 7-eleven.

La chasse est bonne. Définitivement, le café est une source de bien être (en tout cas pour moi !)... J'ai mentionné qu'il neigeait ? Bref, peu importe ! Nous finissons nos gateaux-bonheur-du-matin et filons vers les marchés.

tak01

Un peu partout sur le net vous apprendrez que ces marchés (Asaichi - 朝市) ont commencé il y a environ 200 ans pendant l'ère Edo et que l'on y vend des fruits et des légumes venant des fermes environnantes.La belle brochure touriste du marché... et pas beaucoup de détails au final. Voici quelques liens: 

Japan-guide - JNTO

Donc je me suis mis en tête d'en trouver (des détails) et de connaître un peu mieux l'histoire...

pommes

En réalité, on y vendait principalement du feuillage de mûrier et des mûriers... Quand j'ai eu cette info, j'ai mis un peu de temps pour comprendre. J'avais un gros doute sur mes capacités de traduction

En fait, la région de Hida est connue pour sa soie, ça je le sais... (les vers à soie sont d'ailleurs élevés dans les Gassho Zukuri que l'on va voir cet après-midi). Et notre ami le ver à soie mange... des feuilles de mûrier !!! Forcément, son petit nom est "Bombyx du mûrier"et son aliment exclusif est donc la feuille de mûrier... Ah ! Je m'endormirai moins con ! Donc, oui à l'origine le marché du matin, devant le Takayama Jinja, était un marché de mûriers. Il suffisait de bien coller tous les morceaux pour comprendre.

bombyx

C’est à partir du milieu de l’ère Meiji qu’ils prirent le nom de «Marchés du matin» lorsque les femmes d’agriculteurs (les Kakasa dans le patois du coin) commencèrent à y apporter les légumes de la ferme.

marche03

Il existe deux marchés: le marché de Takayama Jinya (Jinya zen mae - 陣屋前朝市) qui se trouve donc en face du Takayama Jinya, et le marché de Miyagawa - 宮川朝市 (ci-dessous) qui longe un peu plus loin la rivière Miyagawa. =>Carte

marche02

Toute l’année on peut donc y acheter des légumes frais, des fleurs et autres produits locaux (souvenirs et babioles...). Ils ouvrent (enfin les camionnettes arrivent) vers 6h30 et se terminent à midi. Le Jinyamae est plus orienté "Fruits et légummes", tandis que celui de Miyagawa propose d'avantage de préparations, bonbons, et souvenirs.

tak04

Pour vous accueillir vous entendrez: "よう来てくれんさったな、また来てくれんさいな" ou un truc dans le genre...

marche

On flâne un peu et finissons encore quelques achats dans les magasins, notamment du saké...

01

Par contre d'autres bouteilles ne nous tentent pas du tout !!! Le litron de Judhom'... Il faut 2 ans pour un homme de Takayama pour en faire une !!!

11

Autre particularité au Japon: l'accueil et le sens du service... Comme à la Poste par exemple:

12

Nous passons voir un magasin de confection de Sarubobo afin de savoir s'il est possible d'en faire une aujourd'hui. Malheureusement, il faut réserver et ça va être difficile de caser cet atelier dans notre planning. Ça sera donc pour l'an prochain ! En chemin, une patisserie toute française...

04

Histoire de compléter notre immersion nippone, on décide (je décide) de trouver un "vrai" Supermarché. Pas un combini mais une grande surface. D'une j'ai besoin de vêtements chauds et anti-neige ,et de deux, j'aimerais montrer à Steeven les rayons alimentations de ces grandes surfaces...

C'est donc vers le Sud que nous partons !!! En fait, pas du tout, c'est vers l'Ouest !!! Il faut dire que toutes les cartes présentent la gare JR en bas et le centre ancien en haut... on pourrait donc pensez Nord/Sud... mais c'était sans compter sur la fourberie des cartes nippones. Donc direction plein Ouest !

Exemple: Carte 01 - Carte 02 (d'ou l'intéret de bien voir la boussole)

On trouve aisément le magasin de vêtements indiqué par notre amie du K's House. Autant les américains et les allemands ont tendance à tailler grand, autant les japonais tombent facilement dans l'excès inverse en taillant petit ! Certaines chemises M sont limite XS ici...

02

En ce qui concerne les coupe-vents... J'hésite beaucoup, je les trouve un peu trop...Flashy ?

03

On arrive donc au Supermarché ! Le Paradis du Miam ! Salé / Sucré / Etrange, il y en a pour tous les goûts. Les pains et viennoiseries sont vraiment bons (sauf les gaufres et les croissants). Et bien entendu, c'est moins cher qu'au Combini du coin.

05

Puis un rayon spécial Bryan de fruits en tout genre. Au moins, je sais où l'emmener lorsqu'il viendra !

06

S'en suit les Yakitori en libre service... Je commence à avoir faim ! Pas vous ?

07

Juste à côté, les "trucs" panés... Bon là, j'ai plus que faim, surtout que certains sont tout chaud !!!

08

Un peu de légumes pour faire passer tout ça !

10

On fait vite et rentrons manger au K's House. Voici une partie de ma chasse du jour:

09

Puis, on file prendre notre bus pour Shirakawa-go - 白川郷. Je me suis toujours dit que les quais de gare routière étaient souvent très très propres ! Normal, ils y passent même l'aspi !!!

13

1h30 plus tard on arrive à destination. Le temps de traverser le petit pont et de découvrir (redécouvrir) les lieux, on se dépêche pour prendre la navette qui nous conduira au "view point".

14

Pas très bavard, le chauffeur nous dit de prendre place et que le trajet sera de 200¥... Heureusement, il y a des places réservées pour les vieux, les femmes accompagnées d'enfants troncs, les estropiés de la vie et les gens souffrant d'aérophagie...

16

La Vue est pas mal du tout ! Bon, il y a BEAUCOUP de monde !

15

 Un petit point avant de poursuivre. Nous sommes donc à Shirakawa-go - 白川郷 et devant nous le hameau d'Ogimachi - 荻町. Shirakawa-go est composé de 3 hameaux, les deux autres étant Suganuma, regroupant neuf maisons fermées au public et Ainokura dont deux maisons sont ouvertes à la visite. J'essaierai de les visiter lors d'un prochain voyage.

Cet endroit doit notamment son intérêt à ses maisons de type Gasshō-zukuri - 合掌造り. Il s'agit d'une particularité architecturale des toits très pentus en chaume afin de supporter les fortes chutes de neige dans cette région (toits en forme de mains jointes). C'est dans ces maisons qu'étaient autrefois élevés les vers à soie (d'où le marché de mûriers à Takayama).

Deux d'entre elles, Wada (famille prospère) et Nagase (famille de docteurs) valent pour musée et attirent pas mal de touristes.

Une carte ICI afin de vous repérer (imprimez la au boulot !). Nous sommes arrivés au Parking Seseragi (en bas au mileiu de la carte), avons pris le pont pour rejoindre le village (suspension bridge), puis la navette au parking Ogi-machi (en haut au milieu de la carte) pour atteindre le View Point Shiroyama (repères 63/64 à gauche de la carte).

Un petit tour dans le "souvenir shop" et on entame notre descente pour aller visiter le village en lui-même.

17

Une petite photo pour vous montrer l'acpect bucolique de l'endroit et ne pas vous rappeler que j'ai froid:

18

Voila donc un exemple de Gassho-ZukuriA l'époque de l'élevage de vers à soie, ceux-ci étaient logés à l’étage qui était chauffé par des foyers placés au rez-de-chaussée. Cette chaleur constante permettait de maintenir la bonne température pour les petits vers et de garder les toitures et huisseries au "sec".

 19 

Et l'on fait toujours des rencontres en voyageant... Un futur capitaine de l'Enterprise ou chef des Power-Rangers. Il visitait les lieux en famille et l'on peut dire qu'il avait pas mal de liberté le gamin. Par moment, on pensait qu'il était seul. Il enquêtait sur le moindre détails: Boue, flaque, bouse, herbes, réservoir...

20

21

Pour vous montrer qu'il fait particulièrement froid, un Igloo !

22

 D'autres photos des lieux. Steeven regrette l'aspect moins "Isolé' qu'à Hida no Sato. Effectivement, une route coupe le village, car rappelons-le, Shirakawa-go est habité et donc vivant contrairement à Hida no Sato qui est un musée. C'est pour cela aussi que je tenterai bien les deux autres hameaux plus éloignés.

23

 Mais ça n'empêche pas d'être en pleine montagne et de pouvoir profiter du grand air !

24

 L'heure de notre bus de retour approche. Nous nous redirigeons tranquillement vers le parking. En chemin, de drôle de sculptures... des menhirs posés sur des nuages magiques. Et vous, ça vous évoque quoi ?

25

 Nous sommes donc revenus au K's House. On dépose nos sacs et prenons le temps d'une pause (vidage de sacs, rangeage de sac, douche, glouglou, blog, tri de photos etc... etc...). Ce soir, on tente de dîner dans une boucherie. L'îdée peut faire rire mais c'est assez courant ici. Elle se trouve en centre ville, non loin du magasin de Buns.

Arrivés sur place il s'agit bien d'une boucherie au détail près qu'un escalier mène à l'étage donnant sur une salle de restaurant.

Les pièces de boeuf de Hida sont "exposées". Comme en France, on vient y acheter son beefsteak...

26

 On commande un peu de tout. L'ambiance est décontractée, la clientèle allant du groupe de potes au fiston qui invite Maman au restau. Une particularité cependant, les morceaux les plus gras ou persillés sont les plus chers. Le gras étant le "bon". Vu mon aversion pour les morceaux immondes de gras, c'est une bonne surprise (je n'avais jamais noté cela avant lors de mes voyages. Je parle de la différence de prix, car j'avais bien saisi qu'ils affectionnaient les bouts de graillon).

27

 Donc différentes parties de viande nous sont amenées dans de petites assiettes et l'on nous explique patiemment le principe: tu poses sur le grill, tu trempes dans ta sauce et tu manges... Comme d'hab quoi !

28

 Ok... J'ai donné ce "truc" à Steeven... Il veut goûter à tout qu'il me dit ! Ben, Go l'ami ! Je t'en pris ! Il s'agit des intestins... Yummy !

29

 J'ai recommandé des morceaux de viande maigre... Au final, du Rumsteck délicieux à prix bas ! Juste saisis, un régal !

30

 Sur la gauche, le bout d'intestin... même pas en rêve j'y touche... (<_<)...

31

 Bière, Viande, soupe Miso, Riz... On passe un très bon moment. Je note cette boucherie dans mon petit carnet Hello Kitty...

32

 Lieu de la bataille !

33

La journée fut longue ! Et c'est un sentiment que j'apprécie quand je voyage (beaucoup moins au bureau quand je meurs à attendre la pause déjeuner qui ne vient pas !). J'ai l'impression que nous avons fait les marchés la veille ! Le programme est chargé, nous voyons énormément de choses mais tout ce passe super bien. Comme Steeven l'a plusieurs fois dit avec grace et finesse: Le Dieu de la chatte est avec nous !

Demain Tonton Charles nous rejoint à Kanazawa ! J'espère qu'il ne se perdra pas en route... Brussels => Kanazawa c'est pas la porte d'à côté !!!